Anthropomorphisme

J’avais envie de parler de l’être humain. Ce que nous sommes, ce qui nous singularise en illustrant ces étapes sans utiliser le figuratif (trop présent dans notre quotidien), ni l’abstraction (trop complexe dans la signification). L’anthropomorphisme s’est imposé dans ma démarche et c’est dans la quincaillerie que j’ai découvert 2 éléments proches de nos caractéristiques physiques. Le piton et le crochet ont une tête, un corps avec une colonne vertébrale et ils sont sexués. Détenant un objet symbolisant l’être humain, je pouvais reproduire les principales situations qui nous caractérisent :

Vivo pour la reproduction, Pissenlits pour le savoir, Binaires pour le langage, 360° pour l’ordre et le Chaos pour finir.

Et aussi dans le blog  » Pitongrammes «