Galerie « Contraste » à Fribourg (Suisse)

Classé dans : Communication | 0

La Galerie « Contraste » de Fribourg en Suisse a lancé un concours d’estampe numérique sur le thème « Mondialisation ».
J’ai répondu à ce concours et n’ai pas gagné l’un des 3 prix mais j’ai été sélectionné pour exposer et être dans le catalogue de l’exposition.
L’œuvre présentée est une création sur la base des « Pitongrammes  Binaires ».
Ces 2 petits objets de quincaillerie symbolisent à la fois le mâle et la femelle, le 1 et le 0 du système numérique binaire et ils sont fabriqués en acier le métal reflétant parfaitement notre époque.

Galerie Contraste Suisse Franck Guidolin Artiste plasticien
Galerie Contraste Suisse
Franck Guidolin Pitongrammes Binaires
2014 catalogue contraste Franck Guidolin Artiste plasticien
Le catalogue dans la boîte aux lettres …

Printemps des arts de Rethel

Classé dans : Communication | 0

Une centaine d’artistes, amateurs et professionnels, sont venus de toute la France mais aussi et surtout des Ardennes, pour exposer leurs créations.
Aquarelles, dessins, gravures, peintures, photographies ou encore sculptures, les techniques sont multiples mais les œuvres demeurent totalement uniques.

Du samedi 14 avril au 22 avril 2012 Vernissage le samedi 14 avril 2012 à 15h Salle des fêtes  –  15, boulevard de la 4ème Armée  –  Rethel (08)

Etat d’esprit

Classé dans : Communication | 0

Le travail artistique contemporain me laisse perplexe, parfois, car je ne ressens rien de particulier en le regardant.

Je vois le reflet pas très brillant de notre époque, avec 30 ans de retard, au lieu des 20 ans d’avance que l’on peut attendre de cette spécialité.

Je peux comprendre que tout soit en transition, nous sommes dans la période gueule de bois « post XXème siècle » ; tout le monde retient son souffle. Le XXIème siècle sera un siècle « tiède » sur tous les plans où il ne se passera pas grand chose, hormis la baisse de tous les curseurs.

Quand je rentre dans une expo d’art contemporain, je sors souvent déçu.

Je vois un concept, une idée, une intellectualisation souvent bonnes… Et la réalisation, où est-elle ?

Et, quand parfois un contenu suit l’idée, c’est le soin de la présentation et la qualité d’exécution qui me manque.

De l’œuvre, on supprime l’esthétique qui est « démodée », on supprime la technique qui est « sale », on supprime le soin qui est « chronophage » et on garde… l’idée « à poils » !

Pauvre idée ! Elle va s’enrhumer !

Peut-être serait-il temps de l’habiller un peu, l’idée.

Est-ce cela qui explique un fort intérêt pour l’art brut ? Pas de fioriture, pas de blabla, une œuvre soudée à l’artiste.

Etant un rédacteur laborieux, je vous invite à lire l’article de Laurent Danchin dans le n°105 d’Artension (janvier-février 2011). http://artension.fr