Galerie Bokehli à Bordeaux

Classé dans : Vente | 0

Je suis représenté depuis mars 2022, par la Galerie & Carterie d’art Bokehli à Bordeaux.

Cette galerie atypique et novatrice spécialisée dans les petits formats fait partie de cette nouvelle génération de marchand d’art avec une boutique physique au 16, rue Bouffard à Bordeaux et un site marchand en ligne.
On peut (s’) offrir une œuvre sur papier, originale, unique ou numérotée à un prix tout à fait accessible !

Galerie Bokehli à Bordeaux spécialisée dans les petits formats d'oeuvres d'art.

VOAR : Plate-forme de vente d’œuvres d’art

Classé dans : Vente | 0

J’ai récemment intégrer la plate-forme de vente d’œuvres d’art VOAR ((Vente d’Oeuvre d’Art Régional)

Cette plateforme originale a pour vocation de vendre les œuvres des artistes, mais aussi de faire se rencontrer l’amateur d’art et l’artiste. Une belle manière de recréer des interactions directes, du lien social entre nous qui créons et les acheteurs d’art.

Cette collaboration est en accord avec ma volonté de favoriser les circuit-courts et de recréer le « localisme artistique », disparu ces cinquante dernières années.

Logo de la plate-forme de vente VOAR

Art et localisme sont-ils compatibles ?

Classé dans : Communication, Vente | 0

Le localisme artistique privilégie l'achat d'art en local
LIf buying a salad from the local market gardener seems like a good idea, why not buy from local artists !?!

Le « localisme » est à la mode !!!
Pour preuve, de plus en plus de communicants et de politiques l’utilisent… ce qui ne présage rien de bon !!!

En attendant, le localisme a le mérite de symboliser parfaitement l’opposition à la mondialisation.
Pendant des décennies, le jeu était d’aller toujours plus loin pour avoir plus et moins cher, sans se préoccuper des conséquences.
En 50 ans, l’individualisme a remplacé le collectif et l’externalisation a sacrifié le maillage local.

Aujourd’hui, nous redécouvrons les maraîchers locaux, les producteurs locaux, les artisans locaux, … Et NOUS ?
Les artistes locaux ???

Intéressez-vous à nous !?!
Découvrez-nous !?!
Contactez-nous !?!
Nous sommes disponibles et juste à côté de chez vous !

Localism » is in fashion !
The proof is that more and more communicators and politicians are using it… which does not bode well
!

In the meantime, localism has the merit of perfectly symbolising the opposition to globalisation.
For decades, the game was to go further and further to get more and cheaper, without worrying about the consequences.
In 50 years, individualism has replaced the collective and outsourcing has sacrificed the local network.

Today, we are rediscovering the local market gardeners, the local producers, the local craftsmen, …
And WE ?
The local artists ???

Take an interest in us !?!
Discover us !?!
Contact us !?!
We are available and right next door to you !

Artiste créateur, vente directe aux collectionneurs

Classé dans : Vente | 0

_

Vente directe aux amateurs et aux collectionneurs d’art

Slogan inspiré du localisme et des circuits courts dans l’alimentation.

Si, acheter une salade cultivée chez le maraîcher du coin vous paraît être une bonne initiative, pourquoi ne pas acheter aux artistes locaux !?!

J’assume désormais :

  • la promotion,
  • la communication, et
  • l’organisation de mes expositions personnelles.

 Et, en attendant de trouver les bonnes collaborations, je vends moi-même le fruit de ma création.

Mesdames, Messieurs,

Des artistes, près de chez vous, créent et, produisent des œuvres d’Art !!!

 Soyons ART responsable !

L’artiste et le marché de l’art contemporain

Classé dans : Vente | 0

Je crée,

Je produis,

Je vends !

Le temps où les artistes créaient et les marchands vendaient est révolu. Le marché de l’art actuel ressemble au marché de la grande distribution.

Avant, les épiceries ponctuaient les coins de rues des quartiers tout comme les galeries d’art faisaient parties du commerce des villes. Les antiquaires vendaient des sculptures et de la peinture ancienne, les galeries d’avant-gardes proposaient de jeunes artistes tout en vendant des artistes reconnus. On trouvait de l’art régional, de l’art académique ou touristique, … mais dans chaque ville on pouvait acheter de l’art.

Depuis la fin du XXème siècle, l’offre s’est uniformisée.

Les franchises ont supplanté les petits commerces, Carrefour Market a remplacé l’épicerie de Mr Rachid. (cf. Pierre Desproges – Rachid – Les rues de Paris ne sont plus sûres) et 65% des galeries d’art en France sont concentrées à Paris avec une offre d’œuvres calquée sur la demande.

Deux solutions s’offrent à nous artistes :

  1. Faire confiance à l’institution pour trouver les solutions aux problèmes …
  2. Proposer nos solutions en étant créatif et original.

Il existe 2 sortes d’individus, les entrepreneurs et les suiveurs.

Nous sommes dans le temps des entrepreneurs.