Anthropomorphisme

J’avais envie de parler de l’être humain. Ce que nous sommes, ce qui nous singularise en illustrant ces étapes sans utiliser le figuratif (trop présent dans notre quotidien), ni l’abstraction (trop complexe dans la signification). L’anthropomorphisme s’est imposé dans ma démarche et c’est dans la quincaillerie que j’ai découvert 2 éléments proches de nos caractéristiques physiques. Le piton et le crochet ont une tête, un corps avec une colonne vertébrale et ils sont sexués. Détenant un objet symbolisant l’être humain, je pouvais reproduire les principales situations qui nous caractérisent :


Les séries :

  • Vivo pour la reproduction,
  • Pissenlits pour le savoir,
  • Binaires pour le langage,
  • 360° pour l’ordre,
  • Chaos pour finir.

Et aussi dans le blog « Pitongrammes Vivo & Pissenlits »


Anthropomorphism

I wanted to talk about the human being. What we are, what makes us unique by illustrating these stages without using the figurative (too present in our daily life), nor the abstract (too complex in meaning). Anthropomorphism became an essential part of my approach and it was in the hardware store that I discovered two elements close to our physical characteristics. The piton and the hook have a head, a body with a spine and they are sexed. Holding an object symbolizing the human being, I could reproduce the main situations that characterize us:

The series :

Vivo for reproduction,
Dandelions for knowledge,
Binary for language,
360° for order,
Chaos to finish

And also in the blog « Pitongrammes Vivo & Pissenlits«